Le bal des Sceaux de Balzac

J’insiste. Il faut lire Balzac ! Incomparable observateur de la société et de la nature humaine.
Bien entendu, il ne s’agit pas de lire l’imposante et intimidante « Comédie humaine » d’une seule traite. 137 oeuvres rassemblées, tout de même! Rassurez-vous, ça ne se fait pas.
Non, juste vous prescrire un roman, une nouvelle, un recueil à lire chaque mois. Chacun d’entre eux ne sont pas très longs à lire. A peine une centaine de pages pour celui-là. En doses homéopathiques, quoi. Pour votre plus grand bien! Essayez, vous verrez et vous m’en donnerez des nouvelles.
Croyez moi, une bonne dose de Balzac, ça vous explique, encore et toujours, pas mal des choses de ce monde, de notre monde, car le maître du XIXème reste encore et toujours d’actualité.
Il ne faut pas avoir peur de lire ce génial écrivain qui sait si bien refléter le monde dans ces mots.
Je vous dresse la table pour vous mettre en appétit. Voilà: la plus jeune fille du comte de Fontaine, Émilie, n’a qu’une idée en tête: épouser un Pair de France (titre de noblesse). Un très très riche quoi.
Au bal de Sceaux, elle tombe amoureuse de Maximilien de Longueville. Lui aussi tombe amoureux. D’Emilie bien sûr, vous suivez pas ou quoi? Super! Jusqu’à là, tout va bien. Mais, comme on dirait aujourd’hui trivialement, elle le « largue » quand elle découvre qu’il tient une boutique de tissus. Marchand d’étoffes. Pfff. Trop « peuple », le mec.
Elle épousera donc son oncle septuagénaire, le vice-amiral, comte de Kergarouët. Hum, hum, l’amour, euh, l’argent pardon, n’a pas d’odeur!
Mais, mais… nous y sommes presque, un beau jour, v’là le beau Maximilien qui réapparait (comme par hasard!) sous d’autres atours, sous un autre « standing » comme on dirait en langage branché d’aujourd’hui… Bon, je vous raconte pas la suite car chez Balzac, y’a toujours du suspens.
Là encore, Balzac dénonce l’ordre social, l’arrivisme, le pouvoir de l’argent qui pollue tout, même l’amour…
Il présentait ces scènes de la vie privée comme une « une étude de moeurs qui représente tous les effets sociaux. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s