Back Up de Paul Colize

Bombardement d’Hanoï. Premier 45 tours des Beatles. Les jeunes hippies découvrent le LSD. Sex, Drugs and Rock’n’Roll. Kerouac. The Who.
Massacre de My Lai. Le Swinging London. Les Mods. It’s Only Rock’n’Roll but I like It. CIA. Berlin coupé en deux. Rolling Stones.
Amphétamine. Fender.

Berlin. 1967. Quatre musicos anglais du groupe de rock Pearl Harbor sont retrouvés morts.
Quatre morts suspectes.
Michael S.Stern, journaliste irlandais du Belfast Telegraph va enquêter.

Bruxelles. 2010. Gare du Midi. Un clodo sans-papier est renversé par une voiture. Coma profond. Au centre de réadaptation, il sera X Midi.
Dominique le kiné va tenter de «réveiller» l’inconnu X Midi.

Michael S.Stern et Dominique vont réveiller un passé douloureux.
Ce mystérieux X Midi était batteur dans un groupe de rock. Il a effectué un back-up (remplacement au pied levé d’un musicien lors d’un enregistrement) pour le groupe Pearl Harbor.

Et nous voilà transportés (oui transportés, véritablement transportés!) dans les années soixante, soixante-dix.
Sur fond musical électrique.

Au loin gronde la guerre du Vietnam. Menace la guerre froide dans un Berlin déchiré.
Rôde la CIA…mais je ne vais pas tout dévoiler…

Ce roman noir est très prenant. Lu d’une traite.
Superbe ! A découvrir !

Présentation de l’éditeur

Bruxelles, 2010. Un sans-papier est renversé par une voiture devant la gare du Midi. Il est transporté dans un état grave à la clinique où l’on diagnostique un coma particulier, mieux connu sous le nom de Locked In Syndrom. L’homme ne peut communiquer que par le mouvement des paupières. La police tente de l’identifier, sans succès. Il est conduit dans un centre de réadaptation où l’un des kinés parviendra peu à peu à entrer en contact avec lui. Berlin, 1967. Quatre musiciens anglais faisant partie d’un groupe de rock, Pearl Harbor, trouvent la mort dans des conditions et des lieux différents. La police ne trouve ni lien ni élément suspect et conclut à des morts naturelles. Les familles des victimes se tournent vers les médias. Un journaliste irlandais, intrigué par l’affaire, accepte de mener des investigations. X Midi, l’inconnu de la gare de Bruxelles, se souvient. Son enfance dans un Bruxelles qui « Bruxelles » encore, sa découverte avec sa mère des premiers Chuck Berry et d’Elvis Presley, son adolescence difficile à l’heure de l’euphorie consumériste des sixties. Appelé sorts les drapeaux, il fuit à Paris, devient batteur, toxico et vit comme un beatnik entre la France, Londres et Berlin. Petit à petit le destin du marginal s’enfonce dans un monde de violence et de délires stupéfiants, jusqu’au jour où il est appelé pour remplacer au pied-levé le batteur du groupe Pearl Harbor pour une session d’enregistrement, un titre, un seul, qui ne sera jamais commercialisé, et pour cause. Back up est le roman noir d’un génération : des débuts du rock n’roll sur les premiers vinyls des sixties aux dérives narcotiques des seventies, Paul Colize nous fait revivre une époque en France, en Belgique, en Allemagne, au Royaume Uni à travers le destin d’un homme né avec la Seconde Guerre Mondiale et que l’explosion créative des années soixante va façonner. Les années sexe, drogues et rock n’roll vont constituer la toile de fond de ce polar plein de fausses pistes, mélangeant le réel et la fiction au son des Rolling Stones, des Beatles ou des Who. Maîtrisant les allers et retours avec le passé et le présent. Paul Colize brosse les contours d’une formidable machination sur fond de guerre du Viet Nam et d’utilisation à des fins militaires du LSD, mais pour mieux semer le doute dans un final exceptionnel. Une grande réussite.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s