Le Convoi de l’eau de Akira Yoshimura


Ce roman du japonais Akira Yoshimura est une pure merveille de lecture.

L’histoire ?

Un barrage hydroélectrique va être construit dans une vallée où coule la rivière K.
« Le tumulte s’était calmé à notre insu, et un profond silence dominait. Il n’était certainement pas dû à la fatigue de cinq jours de marche forcée avec la peur des éboulements, mais à l’émotion que nous avions éprouvée lors de la découverte de la vallée; la réalité de notre objectif nous avait tous rendus muets. »

Au fond de la vallée, un mystérieux hameau aux toits pentus recouverts de mousse verdoyante.

Un homme étrange fait partie du chantier. Il porte en permanence dans un sac cinq morceaux d’os des doigts de pied de sa femme.
Etrange, étrange, vous avez dit étrange ?

Il raconte.

Le hameau devra être enseveli sous l’eau. Ses habitants devront être expulsés et dédommagés.

Mais vont-ils accepter de quitter leur village ancestral ?

Devant nous vont se dévoiler deux destins : celui de cet énigmatique narrateur et celui de ce village inconnu.
De ce personnage nous savons qu’il a fait quatre ans de prison et que le spectacle de ce village en sursis ressucite en lui la vie en cellule.
« Je ne savais pas si l’endroit me sauverait ou non. »

Nous allons vivre le combat à distance entre ceux qui arrivent en terrain conquis et ceux qui vont partir…peut-être…

« Nous étions entre nous, les habitants du hameau entre eux, chacun vivant de son côté sans se cotoyer. »
Sur leurs gardes, ces deux mondes vont s’épier jusqu’à…suspens, suspens quand tu nous tiens…

Ce livre mêle de la violence, de la poésie et de l’intime.
Hypersensible ! Magnifique !

« Pour eux qui n’avaient aucun contact avec la société en général, les chasser de la vallée équivalait à les condamner à mort. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s