Putain d’Olivia de Mark Safranko


Sacré Max !

Bien content de retrouver le p’tit Max.
Max le fils d’immigré polonais que j’avais découvert dans « Que Dieu bénisse l’Amérique. »
Max a grandi et vit maintenant avec cette « putain » d’Olivia (Livy pour les intimes).

Jimmy Carter vient d’être élu président des Etats-Unis.

Max vivote de petits boulots en petits boulots : manoeuvre, livreur de journaux, et même astrologue…
Logement pourri et dèche à la fin du mois.
Il a un rêve : devenir écrivain.
« A présent que j’avais du temps devant moi, j’allais écrire. Faire ce que, je l’avais lu, faisaient les vrais artistes : se lever aux aurores, se planter à leur établi dans la divine quiétude de l’aube, et attendre d’être frappés par l’éclair de l’inspiration. Si ça marchait pour eux, pourquoi ça marcherait pas pour moi ? »

Oui mais voilà, Max est dingue amoureux de Livy et Livy n’est pas très facile à vivre !
Une vraie peste cette Livy.
« Si j’étais endormie au vingtième étage d’un immeuble en flammes, te précipiterais-tu à l’intérieur pour me sauver, même si tu risquais sûrement de mourir en le faisant ? »

Ah, l’amour, toujours l’amour…

Max aime lire (Simenon, Henri Miller…), jouer de la guitare, boire sa bière tranquille sur son canapé et aimer Livy.
Pas compliquée la vie !

Ce que j’apprécie chez Mark Safranko, c’est son autodérision.
Même quand t’as plus rien, « Il te reste plus qu’à rire de toi-même… »

Je l’aime bien ce Max.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s