Chansons d’amour au Lolita’s Club de Juan Marsé


Vous avez envie de pleurer ?

Faubourgs malfamés de Barcelone. Le Lolita’s Club, bar musical.
Quelques tables mal éclairées et un escalier « en colimaçon qui conduit aux cabinets réservés de l’étage supérieur. »
Voilà pour le décor.
Jennifer l’espagnole, Yasmina la marocaine et Barbara, Nancy, Alina dansent pour attirer le client.
Voilà pour les personnages.

Ici l’amour remue des hanches comme un simulacre endiablé.
Et puis y’a Milena la colombienne, « beauté sombre et dégradée », avec sa cicatrice en haut des cuisses comme un « gribouillis soyeux, un éclat pâle. » Entre deux passes Milena, de son balcon, contemple l’horizon « au fond du terrain nu avec ses déblais arides et déserts, zone intermédiaire entre la façade arrière décrépie de l’immeuble et un tronçon de voie rapide qui tourne vers le sud. »

Dans cette cour des miracles hantée de maquereaux, de truands et de trafiquants travaille Valentin, « une âme simple », un simple d’esprit avec un coeur gros comme ça. Il ne ferait pas de mal à une mouche. Valentin fait un peu tout dans le boui-boui : serveur, confident de ces dames. Surtout il s’amourache de Milena. Dans ce monde de brutes, il sera son tendre, son cajoleur. Il veillera sur son sommeil.
Et puis y’a Raul, le beau flic ténébreux, ombrageux au passé trouble où ressurgissent des fantômes de l’ETA.

Raul veut sortir Valentin de cet enfer.
Raul c’est le frère jumeau de Valentin.

Ou bien serait-il jaloux de Valentin ? Serait-il amoureux de Milena lui aussi ?
Mais que veut-il vraiment ce Raul ?
Lui voler cette fille « au vernis vert émeraude » sur les ongles ?
Ou bien veut-il régler d’autres comptes perdus ?
Ce roman de Juan Marsé est magnifique ! Un poignant roman d’amour.

A pleurer !

« Devant Valentin, sur l’asphalte, au-delà de la lumière des phares de la voiture, les ténèbres s’étendent jusqu’à la mer. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s