Pour tout l’or des mots de Claude Gagnière

Conçu comme un dictionnaire, ce volume recense près de 150 entrées qui, insolites ou amusantes, excitent l’esprit et provoquent des éclats de rire.

De chaque page déferle une vague de « mots  » plus savoureux les uns que les autres, assaisonnés d’un grain de cynisme :

Aphorismes :  » La laideur a ceci de supérieur à la beauté, c’est qu’elle dure  » (Lichtenberg, repris par S. Gainsbourg).

Epitaphes :  » Je vous l’avais bien dit que j’étais malade  » (anonyme).

Fin (mot de la) :  » Eh bien ! je m’en souviendrai de cette planète !  » (Villiers de Lisle-Adam).

Graffiti :  » Sauvez un arbre, tuez un castor « .

Mariage :  » Le mariage est une si belle chose qu’il faut y penser toute la vie  » (Talleyrand).

Paradoxes :  » Je ne suis pas toujours de mon avis  » (P. Valéry).

Proverbes :  » Avec patience et crachat, on fait entrer un pépin de calebasse dans le derrière d’un moustique  » (créole) ; ou encore :  » La douleur embellit l’écrevisse  » (russe).

Sottises (littéraire) :  » La main de cet homme était froide comme celle d’un serpent  » (Ponson du Terrail) ; (radiophonique) :  » Au garde à vous sur le tapis rouge déployé à ses pieds, le président congolais ressemblait à un roman de Stendhal  » ; (cinématographique) :  » Pour moi, un contrat verbal ne vaut même pas le papier sur lequel il est rédigé  » (S. Goldwin).

Une invitation à la bonne humeur… Guy Schoeller

(présentation de l’éditeur)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s