Torre del Mar de Norman Lewis

9782859403157-ffa9c

« Norman Lewis ?…Un des meilleurs écrivains de ce siècle. » écrivait Graham Greene.

Torre del Mar, petit village de pêcheurs en Espagne.
La Catalogne encore rouge de sang de l’après-guerre.

Sebastian Costa, pauvre pêcheur, tombé (poussé) du mauvais côté franquiste pendant la guerre civile.
Marta sa vieille mère, petite silhouette noire et hésitante.
Elena la fiancée d’illusion de Costa.
Molina le révolutionnaire fatigué.
Paquita la belle gitane ensorceleuse d’hommes.
Federico Vilanova le vieil aristocrate grincheux.
Alfonso Valls le mafieux du village.
Calles le lieutenant de police très sadique.
Un colonel phalangiste très peu poète.
Et quelques menus fretins de trafiquants et autres contrebandiers.

Une galerie généreuse et ironique : celle des gens d’en bas.
Ni militant, ni prêcheur, Norman Lewis ne démontre pas : il montre.

Et c’est poignant, émouvant.

Un très beau moment de lecture, c’est déjà beaucoup, non ?

« J’ai toujours jugé plus important de décrire ce que je voyais que d’encombrer le lecteur en lui faisant part de mes réactions. » Norman Lewis.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s