Swan Peak de James Lee Burke

swan-peak

Autant vous prévenir j’ai adoré lire ce livre.
L’écriture de Burke et sa traduction ont tout pour nous plaire.
La description des paysages lumineux du Montana et des sombres personnages est un plaisir à lire.
L’intrigue angoissante nous tient aux aguets jusqu’au bout.

Et dire que Dave Robicheaux, en congé de ses fonctions de shérif adjoint de New Iberia, venait pêcher, tranquille, avec sa femme, Molly, et son ami Clete Purcel.

Et voilà que les ennuis ne font que commencer.
Deux jeunes étudiants sont retrouvés morts atrocement mutilés.
Et l’auteur va nous défiler le fil d’histoires hantées de passés, de survies et de rédemption.

Et c’est parti pour un polar (teinté au thriller) palpitant, difficile à lâcher.

Je n’avais pas trop accroché ses précédents romans mais celui-là m’a bien tenu en laisse pendant plusieurs nuits de lecture.

Chaudement recommandé !

Publicités

Bohemian Flats de M R Ellis

cvt_Bohemian-flats_8080

C’est une saga familiale qui couvre plusieurs décennies.
Celle de la famille Kaufmann.
Des allemands qui vont émigrer vers l’Amérique.
Et nous allons les suivre de 1881 à 1968.

Banlieue de Minneapolis au bord du Mississippi : les quartiers de Bohemian Flats. Lieu d’accueil misérable des immigrés tchèques, suédois, irlandais…le Melting pot américain se fabrique sous nos yeux dans des baraques en bois brinquebalantes.

C’est une partie de la mémoire des Etats-Unis que nous conte Ellis.
Je retrouve tout le talent de cet auteur que j’avais déjà beaucoup aimé dans son « Wisconsin ».

Ellis sait magnifiquement nous raconter l’Amérique.

« Et puis il y avait le Mississippi, ses offrandes et ses débordements, fleuve
qui les comblait et les maudissait comme un dieu. Mais un dieu qu’ils comprenaient, un dieu qui était là, à leurs pieds. »